BHR Clinic, chirurgie capillaire, l'excellence avant tout

Questions fréquemment posées : Questions sur la calvitie

  • Causes de la calvitie masculine
    • La calvitie atteint environ 25% des hommes entre 20 et 30 ans et près de 2/3 des hommes de plus de 60 ans. L'alopécie masculine ne s'accompagne pas d'autres effets organiques outre la perte des cheveux mais des conséquences esthétiques. Pour ceux qui en souffrent, ces effets peuvent être dévastateurs tant au niveau social que psychologique.
    • Le traitement de la calvitie masculine existe depuis la nuit des temps. Depuis le remède à base d'excréments de pigeon de l'Ancienne Egypte jusqu'à l'utilisation au début du 20e siècle de l'électrochoc sur le cuir chevelu, les hommes ont toujours cherché le meilleur traitement de la calvitie. Toutefois, la vraie cause de la calvitie n'a été découverte que récemment.
    • L'alopécie androgénétique est le résultat d'un gène qui convertit une grande quantité de testostérone en DHT (Dihydrotestostérone : un métabolite biologiquement actif de la testostérone formé entre autres dans les follicules capillaires). La perte des cheveux se manifeste dans une certaine mesure chez 60-70% des hommes et chez 4-8% des femmes. Ce processus est provoqué en général par des facteurs héréditaires. Cependant, il est possible de perdre ses cheveux bien que les parents n'ont pas de calvitie. Ceci est dû à une mutation spontanée qui modifie les informations génétiques lors de la conception.
    • L'alopécie peut survenir suite à un évènement traumatique, une radiothérapie, une brûlure ou une chirurgie. Ces cas constituent l'indication par excellence de la transplantation capillaire de par la persistance d'une zone donneuse de qualité. L'alopécie peut être réversible lorsqu'elle est causée par la prise de certains médicaments ou par certaines maladies ; elle s'estompera à l'arrêt du traitement ou de la maladie causale. L'hormone DHT, utile pendant le développement du fœtus, est dévastatrice pour les follicules capillaires. Elle les endommage. La durée habituelle d'un follicule est de 5 ans, dont 4 ans de repousse et une année de phase latente. Les follicules endommagés sous l'effet de la DHT tombent et ne repoussent plus, raison pour laquelle la calvitie masculine est graduelle et irréversible dans les dernières phases.
  • Traitements brevetés
    • Le traitement de la calvitie va de la prise de médicaments à l'intervention chirurgicale. Les médicaments Regaine (Minoxidil) et Propecia (Finastéride) approuvés par l'Organisme de Contrôle des Aliments et des Médicaments Américain (FDA) sont une solution à court terme et ont été un remède populaire pour la calvitie pendant plusieurs années. Malheureusement, ils ne constituent qu'une solution provisoire, car les résultats cessent à l'interruption du traitement. Regaine est une solution topique utile pour la repousse du follicule, mais ne fonctionne que dans environ 60% des cas. Propecia, très efficace pour arrêter la perte des cheveux existants, l'est d'autant plus qu'il est utilisé dans les phases initiales de la calvitie masculine.
  • Rogaine (Minoxodil)
    • Il stimule le flux de sanguin autour du follicule capillaire en fournissant une circulation vasculaire et un apport nutritionnel plus important. Ce qui réduit la perte de cheveux et renforce leur calibre. Vendu sous forme de lotion ou de mousse, le Minoxidil s'applique sur le cuir chevelu le matin et le soir.
  • Propecia (Finastéride)
    • Il réduit la production de DHT dans l'organisme. Le mode d'action de la Finastéride est l'inhibition de l'enzyme 5 alpha-reductase chargée de transformer la testostérone en DHT. Un comprimé par jour, sur prescription médicale.
  • L'échelle Norwood
    • L'échelle de Norwood, graduée de 1 à 7, constitue l'échelle de classification la plus courante de l'alopécie masculine. Elle permet également d'estimer l'évolution de cette calvitie.